La toupie de l’oncle Souzai

Après cette première rencontre avec les joueurs de toupie chinoise, j’ai bien sûr cherché à m’en procurer une. Une tâche difficile lorsqu’on ne maitrise pas le chinois. J’ai fais le tour des magasins de sport de la ville, écumé le Web, et questionné nombres de marchands, quincaillers, boutiques de meubles et autre, sans succès. Chaque […]

Lire la suite »