Les toupies chinoises

Il suffit de se promener dans un parc où l’on pratique la toupie pour constater qu’il en existe de toutes sortes : des toupies en bois, des toupies en métal, des toupies en Bakélite, ou encore en résine. Mais la forme varie aussi ; si la plupart des toupies chinoises ont globalement la forme d’un cylindre terminé par une pointe conique, on trouve aussi des toupies en forme de gourdes (ou de calebasse inversée) et d’autres en forme de navets. Quand au poids, il varie, lui, entre 1kg et 12 kg selon les fabricants mais il faut savoir que la plupart des joueurs utilisent des toupies de un à trois kilos.

Si vous êtes débutant, vous choisirez donc une toupie d’un kilo, tout en sachant qu’après quelques mois de pratique vous trouverez cette toupie un peu légère et vous passerez à une toupie de 1,5 kg ; il n’y a que 500g de différence mais on le sent au bout du fouet ou du bâton après une heure d’exercice.

Reste à choisir la forme. Là encore pour débuter, il vaut mieux choisir une toupie de forme classique (un cylindre terminé par une pointe conique) ; elles sont plus facile à lancer et à maintenir en rotation.

Enfin, reste le choix du matériaux : bois, métal, Bakélite ou résine ? Pour ma part, je suis un inconditionnel de la toupie en bois, un superbe objet en bois qui se patine au fil du temps et des coups de fouet, et comme celle-ci est encore fabriquées de manière artisanal, il n’y en a pas deux pareils. De plus, suivant le bois utilisé, la couleur et le poids varie. Mais la toupie en bois a aussi ses inconvénients ; elle se fendille facilement et encaisse mal les chocs. Vous risquer ainsi d’abimer le bord de votre toupie en la heurtant contre un trottoir ou un autre obstacle.

Toupie chinoise en bois

Toupie chinoise en bois

Deux inconvénients que n’ont pas les toupies métalliques, celles en Bakélite ou en résine. Les premières sont constituées d’une simple enveloppe en acier qui renferme un bloc de bois brut ou bien d’un bloc d’acier usiné ; les secondes sont fabriquées à partir de matériaux synthétiques de haute densité.

Dans le cas d’une toupie constituée d’une enveloppe métallique, à dimensions égales, le poids est comparable à celui d’une toupie en bois. En revanche, l’utilisation de l’acier massif, de la Bakélite ou de la résine, permet de produire des toupies de un ou deux kilos avec une taille réduite à 6 ou 8 cm de diamètre. L’avantage de ces toupies est bien sûr leur encombrement mais lorsqu’on débute, taper à l’aide d’un fouet sur une toupie de 10cm de haut est infiniment plus difficile que de taper sur une toupie de 15 cm de haut. Du coup, le véritable intérêt de ces toupies est surtout pour ceux qui souhaitent acheter une toupie de 4 ou 5kg qui ne sera pas plus encombrante qu’une toupie de 12 cm de diamètre en bois.

Toupie chinoise en métal

Au rayon des avantages, notez enfin que contrairement aux toupies en bois, ces toupies en métal ou en matériaux synthétiques sont toutes dotées d’une tête sur roulement à bille qui facilite le lancer et la rotation et permet de jouer sur des surfaces qui ne sont pas parfaitement lisses. Mais ce même roulement à bille a aussi un inconvénient ; en favorisant la glisse, il rend la toupie « molle », en particulier lorsqu’on utilise des toupies de 1 ou 1,5kg.

Toupie chinoise en résine